WikiRecherche

la démocratisation du savoir

Synthèse – Conclusion

FIL ROUGE

Introduction

Première partie – La création encyclopédique

Deuxième partie – Accéder au savoir

Conclusion

A travers les différentes pistes que nous avons tenté de dégager dans ce blog, nous avons pu nous apercevoir que les encyclopédies évoluent. On les trouve désormais sur Internet. Elles sont collaboratives pour la plupart et s’inscrivent donc dans la lignée des outils tels que le wiki. Ainsi, le public peut devenir auteur et éditeur de l’encyclopédie. Le public devient indispensable à la création des encyclopédies. C’est lui qui montre quels sont les intérêts majeurs, les sujets qui passionnent les internautes.

Les encyclopédies sont destinées à être lues, mais leur lecture se fait différemment de celle d’un roman et d’une encyclopédie papier. Il y a une certaine facilité d’utilisation permise par les liens hypertextes. Les internautes trouvent plus facilement des sujets d’actualité qui correspondent à leurs requêtes. Ils ne font pas une lecture continue mais une lecture en fonction de leurs centres d’intérêts, en naviguant entre les différents articles.

Finalement, ces encyclopédies collaboratives renouvellent l’accès au savoir et introduisent la notion de démocratisation des connaissances : chacun peut partager ses connaissances à travers des articles.

Publicités

13, décembre 2008 - Posted by | Synthèse | , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :